Birélie Lagrène a des choses à vous dire

Parmi les guitaristes qui peuvent revendiquer l’héritage de Django Reinhardt, Biréli s’impose d’emblée. Il a bien sûr compris et pérennisé ce timbre si particulier, ces estafilades mélodiques, le swing calorifère et la poésie guitaristique de son illustre prédécesseur.  Mais chez Biréli,  il y a, de surcroît, ce génie de dépasser la virtuosité pure pour atteindre à un ordre supérieur.

Avec Franck Wolf au saxophone, Hono Winterstein à la guitare et William Brunard à la contrebasse, ce maître de la six cordes a choisi de saluer son aîné en fêtant le passé de ce Jazz « à la française » qui n’a jamais eu autant d’avenir. Le répertoire de Django est ici en de bonnes mains

Biréli Lagrène (g), Franck Wolf (ten.sax), Hono Winterstein (g), Diego Imbert (cb)