Les Artistes

SCÈNES EN TERRASSES

COSA NOSTRA JAZZ BAND

Jeudi 20h00 Place de l’Eglise

Le Cosa Nostra Jazz Band a été fondé en 2003. Cette formation romande perpétue le jazz traditionnel des années 20 à 40. New Orleans, swing, blues n’ont plus de secret pour ce groupe qui écume les scènes romandes depuis deux décennies avec une énergie et un plaisir intacts.

William Jaquemet (tb), Frédéric Preitner (sax, cla), Marc Sturzenegger (sax, cla), Claude Schneider (g), Nadir Graa (cb), Luigi Galati (dr)

MANON MULLENER QUINTET

Jeudi 21h30 Place de l’Eglise

Fondé ce printemps, le Manon Mullener Quintet rassemble de jeunes musiciens suisses débordants de créativité. Après un séjour à Cuba, la pianiste fribourgeois, 24 ans, a sorti en 2020 son premier album Reflejos avec le pianiste virtuose Cesar Correa. Elle se produit régulièrement en Suisse et à l’étranger. Jazz, musique latine, rap ou soul nourrissent sa musique. Le programme de sa toute fraîche formation s’articule autour de compositions originales qui oscillent entre mélodies enivrantes venues d’un autre temps et grooves irrésistibles.

Manon Mullener (p), Victor Decamp (tb), Samuel Urscheler (sax), Benjamin Jaton (cb), Lucien Mullener (dr)

L’OUVROIR SONIQUE

Vendredi 20h00 Place de l’Eglise

Cette formation valdo-fribourgeoise est née récemment d’un projet qui vise à promouvoir des compositions d’artistes en leur fournissant les arrangements, l’accompagnement et l’enregistrement. Venant du jazz, du rock ou de la musique classique, les musiciens proposent sur scène une musique résolument actuelle, faite de prise de risque, de groove et d’improvisations. Une musique que ses créateurs qualifient de «neo soul, aux couleurs acides et veloutées».

Vincent Favre Jurenak (key), Nivaldo Candido (sax), Vincent Terrapon (g), Cédric Gysler (b), Colin Gauthier (dr)

LA JOYEUSE BANDE A SWING

Vendredi 21h30 Place de l’Eglise

Un orchestre-valise. Un ensemble un peu fourre-tout. Oui, c’est bien ça. A l’intérieur duquel, dans la précipitation et devant l’inéluctable qui se dessine, j’ai empilé, dans le désordre, ce qui m’a paru essentiel. Un instrument, quelques arpèges, des harmonies qui se déploient comme des ailes de papillons. Et des souvenirs aussi. Beaucoup. De ceux qui font rire, d’autres qui vous soulèvent le cœur jusqu’au bord de l’émotion et des larmes. De joie bien sûr. Des sonorités et des voix, des visages et des sourires. Tant aimés. De ceux que l’on convie en urgence, juste avant le vide, juste avant ce Jazz qui se joue comme on se jette dans le précipice. Sans oublier la confiance, celle qui, joyeusement, vous convie à jouer librement. Et dans la valise, dans ses quelques espaces encore vides, là où s’alternent confiances et amitiés, une musicienne et des musiciens se tiennent serrés, prêts. Ils en jailliront le moment venu, pour faire danser vos cœurs et swinguer la vie ! 
Note: Dominique Gutknecht

Aurore Voilqué (vl, voc), Vincent Lachat (tb), Dominique Gutknecht (voc, tp), Sergio di Gennaro (p), Alessandro Maiorino (cb), Tony Match (dr)

YANN VIET FREE SONGS TRIO

Samedi 20h00 Place de l’Eglise

Il y a des arrangements musicaux banals, plats. Et il y a des arrangements subtils, originaux. Ceux du guitariste Yann Viet appartiennent à la deuxième catégorie. Imprégné de chanson française dès l’enfance, le Parisien (56 ans) a revisité quelques airs immortels de géants comme Gainsbourg, Brassens, Brel, Aznavour, Barbara. Il en a fait de même avec des standards du jazz ou de la pop américaine aux grandes qualités mélodiques. Résultat de ces relectures sensibles: une musique intimiste et tout en finesse, servie par un trio guitare, basse, trompette, selon une formule inspirée de Chet Baker.

Yann Viet (g), Sylvain Gontard (tp), Olivier Soubeyran (b)

MICE & MINIE

Samedi 21h30 Place de l’Eglise

Mice & Minie? Un band yverdonnois survitaminé aux compos sous amphétamines et aux arrangements fluos. Une machine à groove entre fresh funk et smooth disco. Une ryhmique implacable. Un style décomplexé. Une chanteuse infatigable et insubmersible. De la passion et des paillettes. Des sueurs noctambules. C’est un peu tout ça, oui.

Viviane Fehlmann (voc), Clément Strahm (key), TBA (g), Christophe Rochat (tp), Christian Wilhelm (sax), Guido Fregonara (b), Sylvain Grimm (dr), Mathilde Bezençon (ch)

THE BUSQUITOS

Jeudi 20h00 Rue Hôtel-de-Ville
Vendredi 20h00 Grand-Rue
Samedi 20h00 Place du Midi

Leur humour déjanté et leur aisance musicale ont conquis le cœur du public de Swing in the Wind en 2014. Tout comme dans les festivals des quatre coins de l’Europe et d’au-delà, où leur répertoire varié et divertissant fait mouche auprès de tous les âges. Du hot jazz des Années folles à la country, du classique au rock, le quatuor néerlandais partage généreusement et sans filet son énergie contagieuse et joyeuse avec ses auditeurs. Leur retour à Estavayer en ravira plus d’un.e.

Jelle Van Tongeren (v), Thomas Streutgers (sax), Michael Seraus (g), Ronald de Jong (cb, voc)

TONY MATCH TRIO

Samedi 14h30 Place St-Claude
Samedi 21h00 Scène du Musée
 avec Susanne Alt

Quand on a accompagné Flavio Boltro, Fred Wesley, Paul Jackson, Denise King, Ronald Baker et tant d’autres jazzmen de haut vol, on est forcément un excellent batteur. Le public fidèle de Swing in the Wind le sait bien, lui qui a eu l’occasion (la chance!) d’apprécier Toni Match ces dix dernières années, non seulement au service de ces musiciens hors pair mais aussi lors des after de fin de soirée sur la scène du bar du festival, dans de folles jam sessions comme dans des ambiances plus intimistes. Il retrouvera sans doute avec plaisir le sympathique Parisien et ami, au talent inversement proportionnel à sa modestie, efficacement entouré de ses deux complices non moins talentueux, le pianiste Sergio Di Gennaro et le contrebassiste Alessandro Maiorino.

Tony Match (dr), Sergio Di Gennaro (p), Alessandro Maiorino (cb)

BAPTISTE BIERI

Vendredi 20h00 Place St-Claude

Des chansons engagées, drôles et positives qui reflètent les espoirs et les préoccupations d’une génération en quête de sens, un swing léger, endiablé et contagieux sur le mode manouche: voilà toute l’originalité de Baptiste Bieri. Les compositions de ce musicien multi-facettes sont servies par le talent de musiciens qui sont aussi des vieux complices de leur charismatique leader. Le «swing bio activiste» du groupe vaudois est à découvrir d’urgence, comme un antidote à la déprime climatique.

Baptiste Bieri (voc, g), Vincent Millioud (vl), Lucien Caceres (g), Antoine Scheuner (cb)

ORGANIZED

Jeudi 20h00 Place St-Claude

Que serait une édition de Swing in the Wind sans le son velouté d’un orgue Hammond? Une édition incomplète, assurément. Cette année, c’est Organized qui met à l’honneur le son unique de cet instrument. Le groupe alémanique fondé en 2005 propose non seulement un répertoire de standards des années 60, il marie aussi la sensualité chaleureuse du Hammond avec les pulsions et les rythmes funk, soul, R&B et latino.

Daniel Wäch (ham), Beat Bürgi (sax), Daniel Lachmann (g), Reto Ohnsorg (dr)

MINOR SING

Jeudi 20h00 Place du Midi

Vélocité, précision, feeling, cohésion. Tout ça en toute décontraction. En dignes héritiers de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli, les deux figures tutélaires du jazz manouche, les quatre Lyonnais de Minor Sing perpétuent la tradition avec brio et finesse. En prenant comme nom de groupe le titre d’un tube de Django, Minor Sing ne fait pas que reprendre des standards. Le groupe met aussi une touche d’originalité dans ses propres compositions, parfois teintées de pop et de rock. Avec à leur actif plus de 500 concerts et 4 albums en bientôt trois lustres de scène, les quatre larrons sont rôdés pour entraîner avec légèreté leur public dans des tourbillons de notes roboratives.

Yannick Alcocer (g), Jean Lardanchet (v), Sylvain Pourrat (cb), Laurent Vincenza (g)

LOVESICK DUO

Jeudi 20h00 Rue du Château

Sonorités typiques, look, entrain: le duo Lovesick invite à une immersion totale dans l’atmosphère country et rock de l’Amérique des années 40 et 50. Sur de nombreuses scènes d’Europe et des Etats-Unis, le couple de Bologne égrène depuis des années les chansons et les airs traditionnels ou de leur propre composition, gravés sur leurs quatre albums. Au côté de Paolo Roberto Pianezza et Francesca Alinori, les chevauchées dans les grands espaces de l’Ouest sont garanties.

Paolo Roberto Pianezza (g, voc), Francesca Alinori (cb, voc)

THE RED HOT SERENADERS ORCHESTRA

Vendredi 20h00 Rue Hôtel-de-Ville
Samedi 15h00 Grand-Rue
Samedi 20h00 Rue du Château

Avec ces deux-là, ça fleure le bon vieux blues de derrière les fagots, celui des années 20 et 30 en particulier. Un blues acoustique, métallique et authentique que le Bavarois Rainer Wöffler et la Zurichoise Tanja Wirz servent avec une panoplie d’instruments à cordes vintage: guitare slide, guitare hawaïenne, ukulélé, mandoline, banjo et quelques autres. Entouré de ses deux acolytes, le duo enfile les perles du répertoire avec un bonheur communicatif. Dix ans après son premier passage à Swing in the Wind, il fait toujours souffler les brises dépaysantes du bayou de Louisiane avec des mélodies entraînantes qui s’écoutent au coin du feu.

Rainer Wöffler (g, voc), Tanja Wirz (g, voc), Stefan Rüfenacht (tp, sax), David Aebli (b)

 

PAT & THE BLUESCHARGERS

Jeudi 20h00 Grand-Rue
Vendredi
20h00
Place du Midi

Patrick Lämmle est tombé dans le chaudron du blues quand il était petit. Et le virus ne l’a jamais plus quitté. Aujourd’hui, fort d’une longue expérience de la scène et entouré de trois acolytes chevronnés eux aussi, le Saint-Gallois livre avec élégance et sincérité des compositions personnelles et quelques reprises de standards. Les douze morceaux originaux de Prisoner of the Blues, son troisième album sorti ce printemps, le montrent: c’est fluide, c’est subtil, ça fait du bien.

Pat Lämmle (voc, g), Chrigi Roffler (key), Billy Wirz (b), Hani Ali (dr)

JAZZ-13 DIR. VERONIQUE PILLER

Samedi 18h30 Rue Hôtel-de-Ville

Pour l’atelier musical Jazz-13, le passage annuel à Swing in the Wind est inscrit dans son calendrier.  Depuis une dizaine d’éditions, les participant.e.s de 6 à 15 ans réuni.e.s sous la houlette de la pianiste et compositrice fribourgeoise Véronique Piller ont ainsi l’occasion de faire leurs premières armes en  groupe, dans un répertoire jazz/variété. Cette expérience formatrice et stimulante donne sens aux notions abordées dans les cours individuels: l’écoute, le rythme, la précision de la mise en place. Jazz-13 est ouvert aux élèves des sections jazz et classique, mais également aux jeunes prenant des cours hors Conservatoire.

Par l’atelier musical de Fribourg des 6 à 15 ans. Direction: Véronique Piller

MARIE CARNAGE

Vendredi 20h00 Rue du Château
Samedi 11h30 Place de
l’Eglise “Apéro Swing”

Samedi 20h00 Rue Hôtel-de-Ville

C’est au fin fond de la Nouvelle Orleans que Marie Carnage puise ses influences et ses couleurs. Entre petite fanfare et formation de jazz, le groupe français embarque son public dans un voyage exotique au gré du calypso, du ragtime et de rythmes chaloupés.

Lise Dieumegard (voc, wb), Sylvain Congès (cl), Virgile Pesce (cb), Simon Sieger (tb), Colombien Troussard (tp), Benjamin Stern (bj, voc)

JOEY BLUE IT feat KATERYNA CHEMEZOVA

Samedi 20h00 Grand-Rue

Rythm & blues, soul blues, rock‘n roll blues, shuffle blues, funk blues, swing blues, delta blues: la palette du blues est multiple et variée. C’est ce qu’illustre Joey Blue It. Le répertoire de ce quartet est un mélange de standards et de compositions de son leader argovien Eric “Joey Oz” Fischer (67 ans). Lequel a pour particularité de jouer du vibraphone, un instrument que l’on entend rarement dans ce style de musique.
Chez elle en Ukraine, KATERYNA CHEMEZOVA
est une chanteuse connue et reconnue. La guerre l’ayant chassée de son pays, elle a trouvé refuge en Suisse à Bâle. Les hasards de la musique l’ont fait rencontrer Erich, qui nous a proposé spontanément de l’inviter à venir chanter sur scène à ses côtés. C’est avec un immense plaisir que Swing In the Wind accueillera Kateryna pour quelques instants de partage et d’espoir en un avenir meilleur pour le peuple ukrainien. Et pour tous les autres pays vivant sous le feu des armes.

Erich Fischer (vib, voc), Dave Feusi (sax), Michael Chylewski (b), Andy Schnyder (dr)

PIERRE GUICQUERO QUARTET

Vendredi 17h30 Dans la rue
Samedi 10h30 “Café, swing & croissants”
Rue du Château
Samedi
20h00 Place St-Claude

Professionnel depuis 1990, Pierre Guicquéro (54 ans) joue et a joué dans de nombreuses et prestigieuses formations de la scène jazz française, du trio au big band, en passant par son propre septet. Ce qui fait de celui qui est aussi compositeur et arrangeur un tromboniste de référence. Maîtrisant avec brio tous les styles de jazz, il sait improviser avec la même générosité. A la tête de son quartet, le natif de Vitry-sur-Seine fait swinguer le phrasé musical sur un tempo d’acier, comme le public de Swing in the Wind a déjà eu l’occasion de l’apprécier à quelques reprises.

Pierre Guicquéro (tb, voc), Jérôme Brajtman (g), François Brunel (g), Dominique Mollet (cb)

ELEPHANT BRASS MACHINE

Vendredi 16h30 Dans la rue
Samedi 14h00 Dans la rue

L’Elephant Brass Machine, c’est la fusion réussie et tonitruante entre le swing et le beat afro. La «petite grande fanfare» à l’effectif à géométrie variable (ils seront six à Estavayer) oscille ainsi entre standards de jazz revisités (Monk, Ellington, Santa Maria) et musiques traditionnelles africaines, ponctuant son chaud show de compositions barrissantes et originales. Cuivres et percussions font le reste: mettre des termites dans les jambes de ses auditeurs pour battre le pavé.

Jean-Michel Achiary (ccl), Christophe Urbanski (gc afro), Olivier Gay (tp), Franck Vogler (tp), Jean-Loup Siaut (g), Brice Matha (bar)

MISS TRASH

Samedi Dès 15h30 Dans la rue

Un spectacle «jubilatoire». Le qualificatif n’est pas usurpé pour décrire les déambulations des Miss Trash. Depuis une vingtaine d’années, ce groupe presque exclusivement féminin éclabousse de ses impertinences les foules qui assistent à leurs folles et déjantées performances dans les rues. Entre danses déchaînées et reprises électrisantes, paillettes et cambouis, poésie et rock ’n roll, l’univers des miss françaises a cette vertu suprême: il emballe le public d’un humour à la fois féroce et tendre, qui imprègne durablement les neurones. Jubilatoire, quoi.

Julie Moingeon (voc), Julie Reynier (mél), Julien Latapie (soub), Marie Frier (dr), Stéphanie Aurières (sax)

PHILIPPE SOUPLET “SWING BAR PIANO”

Jeudi 21h00 et 22h30 Place de l’Eglise
Vendredi 21h00 et 22h30 Place de l’Eglise
Samedi 21h00 et 22h30 Place de l’Eglise

C’est un pianiste de premier choix qui animera les «afters» au Swing Bar de la place de l’Eglise. Le compositeur parisien de 55 ans est l’un des meilleurs spécialistes du stride. Ce style virtuose et spectaculaire, développé par les grands pianistes de Harlem entre 1920-1930, n’est de nos jours pratiqué, de façon convaincante et avec l’aisance nécessaire, que par un petit nombre de pianistes dans le monde. Philippe Souplet a également une connaissance approfondie de l’univers musical et pianistique de Duke Ellington. Quelle meilleure façon de prolonger les plaisirs de la nuit après les concerts?

Philippe Souplet (p)