Artistes_2019

THIERRY LANG  TRIO “Heritage Project” 
feat : FLAVIO BOLTRO

Jeudi 20h30 Scène principale

Rencontre au sommet entre le fougueux trompettiste italien Flavio Boltro et Thierry Lang, pianiste fribourgeois dont la notoriété n’est plus à démontrer. Une réunion inédite et taillée sur mesure pour Swing In The Wind par ces deux musiciens hors pair qui n’ont encore jamais croisé leurs gammes sur scène. Il n’y a aucun doute que les envolées du trompettiste vont se poser avec aisance sur l’écrin rythmique servi par le « Heritage Project Trio » du pianiste. Un concert unique, un répertoire à découvrir en primeur, tous les ingrédients sont rassemblés pour déguster une prestation de haut vol que l’on peut d’ores et déjà qualifier d’événement. Ou quand les hasards de la programmation font bien les choses.

Flavio Boltro, tp ; Thierry Lang, p; Darry hall, b; Luigi Galati, dr.

FLORENCE FOURCADE & CHRISTIAN ESCOUDE QUARTET

Jeudi 21h30 Scène principale

Il y a des associations de musiciens qui ont marqué à jamais l’histoire du Jazz et de la musique. Django Reinhardt et Stéphane Grappelli est de celles-là. Aujourd’hui, grâce à la complicité exceptionnelle entre Florence Fourcade et Christian Escoudé, il nous est offert de revivre un répertoire immortel au travers de l’hommage sublime qu’ils dédient à leurs grands maîtres. Florence Fourcade ou, le « violon Jazz au féminin » possède un swing redoutable, une virtuosité impressionnante, ainsi qu’une présence scénique incroyable laissant ressortir sa joie de vivre communicative. Guitariste manouche d’origine, Christian Escoudé s’est également forgé une belle réputation dans les canons du bop. « Avec un phrasé chaleureux, une belle générosité de son, c’est l’un de nos meilleurs guitaristes européens » Jazz-Mag.

Florence Fourcade, vl; Christian Escoudé, g ; Claude Basso, g ; Hubert Rousselet, b.

“FOR DIZZY”

Vendredi 19h00 Scène principale

Son visage et sa trompette ont fait le tour du monde, une joie, une générosité débordante, un sourire malicieux, des joues gonflées au bord de l’explosion, Dizzy Gillespie fut le père fondateur d’un jazz teinté de swing endiablé et d’une énergie puisée dans la culture afro-cubaine. La vie du “Serial-Boper” a été jalonnée de voyages ! Il deviendra rapidement précurseur d’un latin-jazz nourri de musique sud-américaine, cubaine et africaine. Cette année Swing in The Wind mettra à l’honneur Dizzy Gillespie ! Trois trompettistes talentueux viendront tour à tour rendre hommage au Maître autour, entre autres, d’un Night in Tunisia endiablé. Les maîtres de cérémonie seront soutenus dans leurs voltiges par l’excellent Tony Match Trio

Trompettes: Flavio Boltro, Ronald Baker, Ray Colom & Tony Match Trio: Tony Match, dr, dir. mus; Marco Piccirillo, b; Sergio Di Gennaro, p.

RITA PAYES QUINTET

Vendredi 20h30 Scène principale

Elle a 20 ans, elle chante divinement et joue merveilleusement bien du trombone. Elle est, à juste titre, considérée comme une des étoiles montantes du Jazz européen. Elle, c’est Rita Payés, jeune musicienne prodige d’origine espagnole tout droit sortie de ce véritable incubateur de talents qu’est le Sant Andreu Big Band dirigé par Joan Chamorro. Après avoir croisé ses gammes régulièrement avec le grand Scott Hamilton (présent à Estavayer en 2018), elle montera sur les planches staviacoises en compagnie de l’excellent saxophoniste russo-newyorkais Dmitry Baevsky qui nous avait, lui aussi, offert quelques belles notes ici même en 2014. Ce duo d’exception déroulera sa connivence musicale en toute quiétude, grâce à une rythmique hexagonale, percutante et inébranlable. Émotion de la programmation.

Rita Payés, tb. voc ; Dmitry Beavsky, alt. sax; Yves Brouqui, g; Fabien Marcoz, c; Stéphane Chandelier, dr.

DANIELA SIMMONS

Vendredi 22h00 Scène principale

Prononcer le nom de Daniela Simmons, c’est évoquer bien sûr sa deuxième place à l’Eurovision de la Chanson en 1986. Mais c’est aussi évoquer une riche carrière qui a mené la chanteuse aux quatre coins de la planète, de l’Olympia au stade de Wembley en passant par New York et l’Australie, au côté de quelques-uns des plus grands artistes de variétés des années 60 à 90. En novembre dernier, l’Avenchoise d’adoption a concrétisé un vieux rêve avec la sortie de «Jazzed», son premier album dans le genre. Au gré de reprises réarrangées pour mettre sa belle voix à l’honneur et de deux nouvelles compositions, Daniela Simmons se révèle en crooner féminin sensuel, où elle fait «parler son cœur» et son feeling pour transmettre des émotions.

Daniela Simmons, voc; Gerry Lopez, sax; Daniel Woodtli, tp; Atilla Sereftug, p; Patrick Perrier, b; Lenny Torgue, perc; Gonzague Ruffieux, dr.

SHADES

Samedi 19h00 Scène principale

Traduction : « Nuances ». Ce beau mot à lui seul définit parfaitement le son et l’état d’esprit de ce groupe unique qui se met au service d’un répertoire vieux de près d’un siècle : les comédies musicales de Broadway. Un goût nouveau, doucement sucré, pour nous faire redécouvrir toutes ces chansons immortelles qui ont fait le succès de Frank Sinatra, Nat King Cole ou encore Ella Fitzgerald. Réunis dans une formation tout à fait inhabituelle, ces quatre chanteuses et chanteurs accompagnés par une guitare et une clarinette basse, comptent parmi les plus actifs de la scène vocale française. Sur des arrangements personnels et finement ciselés, les voix s’entremêlent à merveille pour s’ouvrir sur des moments d’improvisation époustouflants. Un moment de pur bonheur à découvrir absolument.

Antoine Laudière, g. arr ; Pablo Campos, voc ; Marion Chrétien, voc ; Etienne Quezel, bass cl ; Ellinoa, voc ; Elora Antolin, voc. 

ERIC LE LANN & PAUL LAY
A tribute to Louis Armstrong

Samedi 20h30 Scène principale

En reprenant certains «tubes inoxydables» du trompettiste et en les enrichissant de deux compositions originales, Eric Le Lann à la trompette et Paul Layau au piano affichent leurs profondes admiration et dévotion au maître Satchmo. Séparés d’une génération, Éric Le Lann, immense trompettiste qui semble avoir eu plus de vies qu’un chat et Paul Lay, pianiste dont le monde prend enfin la mesure du talent à couper le souffle se sont rencontrés lors d’une croisière célébrant l’arrivée du premier orchestre de jazz en France en 1917. De toute évidence, les origines du swing se sont rencontrées dans l’ADN de ce duo. Si leur album fraîchement paru s’appelle « Thanks a Million », c’est bien sûr pour reprendre le titre d’un album phare de Louis paru en 1935 mais surtout pour lui rendre, à leur façon, tout le plaisir qu’ils ont pris à grandir dans sa musique en lui disant : un million de mercis Louis !

Eric Le Lann, tp ; Paul Lay, p.

JIM ROTONDI – GRANT STEWART QUINTET

Samedi 22h00 Scène principale

Avec Jim Rotondi et Grant Stewart, c’est un peu du Greenwich Village new yorkais qui débarque à Swing In The Wind, tant ces deux musiciens ont écumé les clubs de la Grande Pomme. Parler de Jim Rotondi, c’est bien sûr évoquer celui qui a fait briller sa trompette aux côtés de monstres sacrés du Jazz comme Ray Charles, Lionel Hampton, Lou Donaldson ou encore George Coleman. Quant à Grant Stewart, il fait partie depuis 2008 de la prestigieuse liste des « Rising Stars of Tenorsax » éditée par le non moins prestigieux magazine de Jazz américain Down Beat. Soutenus par un trio rythmique made in Europe qui regroupe la fine fleur swing du vieux continent et assure un groove puissant, la réunion exceptionnelle de ces deux immenses artistes est une occasion unique d’assister à un concert qui restera sans doute dans les toutes mémoires. Oreilles insensibles s’abstenir !

Jim Rotondi, tp; Grant Stewart, ten. sax; Daniele Gorgone, p; Marco Piccirillo, b; Bernd Reiter, dr.

PHILIPP RELLSTAB JAZZ GROUP

Jeudi 20h00 Place de l’Église

Quand on entend Philipp Rellstab, Chet Baker n’est jamais bien loin. Un son feutré, des lignes mélodiques évidentes et détendues, le jeu de ce trompettiste zurichois d’à peine 35 ans se situe exactement dans ce Jazz West Coast, relax et poétique, qu’affectionnait le grand maître de l’Oklahoma. Après des débuts au trombone, à l’instar de Chet, puis au tuba, le jeune Philippe se tourne vers la trompette. C’est sur cet instrument qu’il pourra laisser libre cours à son goût pour un Smooth Jazz, empreint de lyrisme et de douceur de vivre. Et un peu de douceur dans le monde qui nous entoure c’est toujours bon à prendre.

Philipp Rellstab, tp, flh; Christoph Hegi, piano; Marc Herrmann, b;  Martin Meyer, dr.

CHARLIE MORRIS BAND

Jeudi 20h00 Rue Hôtel de Ville

Charlie Morris et la Suisse, c’est une histoire d’amour et d’amitiés qui dure depuis bientôt 30 ans. Natif de Miami, le guitariste et chanteur américain est bien connu de la scène fribourgeoise où il s’est produit à de nombreuses reprises, en alternance annuelle entre sa Floride et nos contrées helvétiques. Swing in the Wind retrouve ainsi cet été le sympathique bluesman qui, le demi-siècle passé accroché à ses six cordes électriques ou acoustiques, a toujours la fougueuse envie de partager ses joyeuses compositions, tantôt mâtinées de blues traditionnel, tantôt teintées de country, parfois vitaminées de funk et de rock. Comme le montrent ses huit albums, sa musique dérouille à coup sûr les guibolles, toutes générations confondues.  

Charlie Morris, voc, g ; Markus Baumer, keys; Ivan Rougny, b; Speedy Jeanrenaud, dr.

THE SOUL JAZZ REBELS

Jeudi 20h00 Place du Midi

En seulement trois ans d’existence ponctués de deux albums (2016 et 2018), les Soul Jazz Rebels se sont produits une centaine de fois, tant en clubs qu’en festivals, suscitant l’adhésion immédiate du public par leur engagement total, leur générosité communicative, la sincérité de leur passion, leur  fraîcheur, leur spontanéité. Fidèles aux racines du Blues et du Jazz, leurs compositions franches et directes touchent un large public, tout en perpétuant le son authentique du Soul Jazz. Que ce soit du Blues, du Gospel ou de l’Afro-Jazz, les Soul Jazz Rebels défendent un Jazz mélodique toujours imbibé de Blues et de groove. Irrésistible.

Jean Vernheres, sax ; Cyril Amourette, g ; Hervé Saint-Guirons, Hammond ; Ton Ton Salut, dr

Dario Pinelli Trio
TRANSATLANTICA

Jeudi 20h00 Place St-Claude
Vendredi
20h00 Place de Chenaux

«Un musicien majeur qui sait toucher tout un chacun.» Les éloges des connaisseurs sont unanimes. Et dithyrambiques: le guitariste italien Dario Pinelli est reconnu comme l’un des meilleurs interprètes au monde dans le registre du jazz gypsy. Après avoir écumé des scènes prestigieuses tout autour de la planète, de New York à Kiev, de Tanger à Prague, son trio saura enthousiasmer à son tour le public de Swing in the Wind avec «Transatlantica». Ce nouvel album voyage avec brio, groove et virtuosité entre Swing, Electro swing et Funk.

Dario Pinelli, g, voc; Ivano Corvaglia, b; Marco Iunco, dr

OUMTCHA

Jeudi 20h00 Grand-Rue
Vendredi
17h00 Rue Hôtel de Ville / 18h30 Place de l’Église
Samedi
11h00 Grand-Rue / 15h30 Place de l’Église/ 20h00 Place de Chenaux

Une guitare manouche, un saxo jazz, un tuba d’orchestre, des voix d’opérettes, du scat, une bonne humeur communicative: attention, voilà Oumtcha! Ce trio de Clermont-Ferrand reprend à sa manière – déjantée – du jazz des années 30, revisite avec malice les standards de la chanson américaine et livre avec un gros grain de folie une musique à dérider les plus déprimés. Avec ses élucubrations démentielles et ses improvisations endiablées, chacun de ses concerts est un moment unique. On en éternue de plaisir.

Franck Pilandon, sax, voc ; Sébastien Guerreau, g, voc ; Pierre Larrat, tuba, voc

LA VERDINE

Jeudi 20h00 Place de Chenaux
Vendredi
16h00 Grand-Rue / 20h00 Place St-Claude

Alliant la musique traditionnelle manouche du guitariste Django Reinhardt à ses proprescompositions aux accents novateurs, La Verdine, quatuor de Montréal créé en 2015, vous invite à découvrir et redécouvrir les arpèges et envolées chromatiques de ce Jazz Gipsy toujours aussi envoutant et festif. Les thèmes aux couleurs gitanes et chaudes s’entrelacent comme par magie aux accents des grands déserts blancs du Québec. Ainsi, tout en puisant dans les profondeurs de ses racines enneigées, la Verdine garde toujours le regard tourné vers la musique manouche d’où elle tire toute son énergie. Nul doute que ces quatre musiciens sauront vous transmettre leur plaisir de jouer ensemble. En effet, ces joyeux complices sont avant tout des amis et partagent à la vie comme à la scène leur passion pour la musique.

Raphaël-Tristan Jouaville, vl ; Francis Soucy, g ; Damien Levasseur, g ; Samuel Brassard, cb

PEPPER & THE JELLIES

Jeudi 21h30 Place de l’Église

Une belle invitation à un voyage sur les terres fertiles du jazz traditionnel, en passant par le blues et des détours côté swing, avec de jolis clins d’œil coquins aux chansons érotiques typiques des années 20 et 30, qui firent mouche auprès du grand public. Le groupe Pepper & The Jellies revendique un son particulier et reconnaissable entre tous grâce à la voix originale et envoûtante de sa chanteuse et «washboardeuse» Ilenia Appicciafuoco, considérée à juste titre comme l’une des meilleures interprètes du genre. Minimaliste et redoutablement efficace, Pepper & The Jellies nous livre un répertoire aux sonorités rafraîchissantes, capable d’entraîner le public dans un tourbillon de swing enivrant. 

Ilenia Appicciafuoco, voc, wb, uklé, kazoo;  Marco Galiffa, g, bjo;  Emiliano Macrini, b; Andrea Galiffa, dr

TONY LOUNGE TRIO

Jeudi 21h00 et 23h00 Swing Bar
Vendredi 16h00 Place St-Claude / 21h00 et 23h00 Swing Bar
Samedi
13h00 Place Chenaux / 19h30, 21h00 et 23h00 Swing Bar

Capables de s’adapter à toutes les situations, ces trois habitués du festival savent tout jouer. Depuis plusieurs années, ils font les belles heures des fins de soirée au Swing Bar en invitant à leurs côtés les musiciens venus faire le bœuf et ne rechignent pas non plus à laisser leur place quand l’opportunité se présente. A l’aise aussi bien pour accompagner une chanteuse de Soul qu’un saxophoniste Bebop, on les retrouve cette année également au gré des scènes off pour des concerts éclair avec, à la clé, de jolies surprises en vue.

Tony Match, dr ; Marco Piccirillo, b; Sergio Di Gennaro, p.

BRASS JOY

Vendredi 17h00 Place du Midi20h00 Rue Hôtel de Ville

Lalo Conversano et Danilo Moccia, heureuse rencontre de deux musiciens à la renommée internationale, qui a donné naissance à ce brillant quintet, avec lequel ils ont déjà joué dans de nombreux concerts. La base de cette collaboration fut l’idée de reprendre à leur compte cette fameuse ligne de front formée par la trompette et le trombone. Formule magnifiée dans le passé par les célèbres tandems que furent : Clark Terry – Bob Brookmeyer ; JJ. Johnson – Nat Adderley, ou encore Frank Rosolino – Conte Candoli. Surfant sur un répertoire, jazz et latino, composé de standards et de pièces originales judicieusement arrangées, le résultat est une réussite, grâce à la contribution fondamentale d’une section rythmique qui, interagissant avec chaque élément du groupe, lui assure un soutien sans faille.

Lalo Conversano, fh, tp; Danilo Moccia, tb; Roberto Olzer, p; Valerio Della Fonte, b; Nicola Stranieri, dr.

TINTO BRASS STREET BAND

Vendredi 17h30 Place de l’Église / 20h00 Place du Midi
Samedi
14h00 Grand-Rue / 20h00 Grand-Rue

Le groupe italien Tinto Brass Street Band vous emmènera dès son premier morceau en droite ligne en direction de la Nouvelle-Orléans. Le répertoire du Tinto Brass Street Band est celui du début du XXe siècle, interprété par des groupes de musique de rue enthousiastes et infatigables. Ce sont souvent ces groupes déambulatoires qui révéleront les véritables talents devenus plus tard des icônes du jazz comme Louis Armstrong, King Oliver ou encore Sidney Bechet pour n’en citer que quelques-uns. Que ce soit sur un trottoir ou une terrasse, au détour d’une ruelle, le Tinto Brass Street Band prendra possession de la ville pour vous inviter à partager son entrain sans bornes et son plaisir de jouer. Laissez-vous aller à taper des pieds et des mains aux rythmes effrénés de ce talentueux orchestre de rue.

Andrea “Louis” Savasta, tp, voc ; Daniele “Mr. T” Savasta, tb ; Mirko Sapia: tuba ; Thomas “Tumazzo” Occhipinti, snare ; Turi “Professor” Di Natale: bj, g ; Peppe “Kalipha” Virzì, bass dr.

MISS T & THE MAD TUBES

Vendredi 20h00 Place de l’Église
Samedi
12h00 Place de l’Église / 15h00 Place St-Claude / 20h00 Rue Hôtel de Ville

«Hey l’ami, si tu crois que le Rock’n Roll remplit ton esprit d’allégresse et que le Blues revigore ton âme, alors nous sommes définitivement ton groupe!» C’est avec cette apostrophe que Miss T & The MaD Tubes interpelle le public. D’abord quartet lorsqu’il s’est formé en 2008, puis quintet avec l’arrivée de la ravissante Miss T, le band milanais propose une musique délicieusement rétro. Ça infuse les neurones, ça explose les jambes, ça groove les hanches et on en redemande. Avec son répertoire de Rockabilly, de Blues, de Rythm’n Blues et de Country, le groupe s’est d’emblée fait remarquer à sa première apparition au réputé Vintage Roots Festival d’Inzago (I). Depuis, il a plusieurs albums et d’innombrables concerts à son actif.

Tania ‘Miss T’ D’ausillio, voc; Max Pierini, g, voc; Piergiorgio Elia, sax, voc; Davide Bianchi, b, voc; Laurent Mapelli, dr, back.voc

LOUISE & THE PO’BOYS

Vendredi 20h00 Grand-Rue
Samedi
20h00 Place du Midi

Dans la lignée des orchestres traditionnels qui ont fait les heures chaudes du French Quarter et des Steamboats du Mississipi, Louise & The Po’Boys revisite avec brio les standards du Jazz de la Nouvelle-Orléans et les chansons françaises d’antan. Depuis leurs voyages à Cuba et à la Nouvelle-Orléans, ces 6 musiciens marseillais, nourris de culture afro-caribéenne, de blues et de funk, curieux de l’héritage du répertoire français de nos aïeux, trouvent dans ce terreau commun un gumbo musical bien à eux. Entre la poésie et le charme désuet de Damia, Rona Ketty et Jean Sablon, la pétillance d’une Joséphine Baker ou encore la gouaille d’une Lizzie Miles avec son blues cajun, Louise & The Po’Boys et son swing irrésistible ne vous incitent qu’à une chose : danser !

Alexandra Satger, voc ; Matthieu Maigre, tb ; Seb Ruiz-Levy, co ; Renaud Matchoulian, bjo ; Djamel Taouacht, wb; Julien Baudry, sou.

LOUIS PRIMA STORY

Vendredi 21h30 Place de l’Église

I’m Just A Gigolo… Buona Sera…. Angelina…. Oh Marie ! Autant de tubes gravés dans les mémoires collectives des amateurs de swing. Restituer le plus fidèlement possible l’énergie roborative de ce musicien bourré d’humour que fut Louis Prima, surnommé « The King of the Swingers » peut s’avérer un exercice périlleux. Il en fallait pourtant plus pour décourager le boss du festival à se lancer dans l’aventure. Quelques coups de fils, une bonne dose de persuasion et voilà la fine équipe réunie pour un concert tout en bonne humeur et sans chichis, dont le seul but est de rendre un hommage à ce cabotin de Prima qui savait comme personne transmettre son plaisir de jouer et sa joie de vivre.

Wyna Giller, voc ; Dominique Gutknecht, tp, voc ; Rolf Haesler, sax ; Vincent Lachat, tb ; Véronique Piller, p ; Antoine Ogay, b ; Fred Bintner, dr.

SWEET TENDER KISS

Samedi 14h30 Rue Hôtel de Ville

Née dans les rangs du SAN Big Band, cette rencontre entre la chanteuse Gemma Lighthouse et le pianiste Thierry Risse propose un répertoire de Jazz romantique puisé dans les grands standards. Des thèmes connus, autant de clins d’oreilles que l’on fredonne à l’envie tout en sirotant un cocktail, sur une terrasse, par un après- midi de juillet. Un bon moment de parenthèse relax, à consommer sans modération, avant l’arrivée des joueurs bouillonnants et la fureur des Marching band. 

HAMMOND EXPERIENCE

Samedi 20h00 Place de l’Église

Le saxophoniste Rolf Häsler est un habitué des scènes staviacoises. Musicien à facettes multiples, évoluant au sein d’ensembles à géométrie variable, ce jongleur du ténor n’a de cesse de nous surprendre à chacune de ses apparitions. Sur scène cette année, il nous propose de faire revivre les grandes heures du B3 de chez Hammond en se baladant entre Jimmy Smith, Charles Earland ou le géant Joey De Francesco. Une soirée swing comme on les aime avec ce combo qui écume les scènes d’ici et d’Europe et qui peut d’ores et déjà nous promettre « Hammond et merveilles »

Rolf Häsler, ten. sax; Niels Frederiksen, hammond B-3; Stephan Urwyler, g; Markus Schenk , dr.

OLD DISTILLERY JAZZ BAND

Samedi 20h00 Place St-Claude

Cet orchestre de jazz New-Orleans est composé de six musiciens du bassin lémanique qui vous offriront des prestations des plus pétillantes grâce à leur bonne humeur, la variété de leur répertoire, leur dynamisme et l’amitié bien réelle qu’ils dégagent. Venez relire avec eux les pages importantes de la musique afro-américaine du début des années 1900, issue principalement du blues et du ragtime caractéristique du style de la première époque du jazz. Venez vous désaltérer aux sources du Jazz et taper du pied au tempo des grands maîtres que furent Joe « King » Oliver, Louis Armstrong, Sidney Bechet ou encore Kid Ory, Jelly-Roll Morton  les frères Johnny et Baby Dodds.

Daniel Pichard, lead, tp, flh; Virgile Desarzens, cl, sax; Willy Franz, bjo, g; Serge Rollier, tu, b; Jean-Luc Decrausaz, dr, washb.

LITTLE CHEVY

Samedi 21h30 Place de l’Église

Rythm’n’Blues, Country, Rock, Folk comme ingrédients de base, une louche de Tango et une pincée de Pop pour agrémenter le tout. C’est peu dire que Little Chevy sert une carte aussi variée que raffinée. Après «Sweet home» (2014), la pétillante Evelyne Péquignot et son band repassent les plats avec «Lucky Girl», le dernier opus du groupe bâlois. Voix à la fois puissante et fluide, à l’aise dans tous les registres, Little Chevy endosse avec classe et aisance le costume de la femme fatale, cligne un œil attendri aux joyeuses années 50, se mue en entraîneuse irrésistible dans des titres taillés sur mesure, puisque composés par elle-même et son batteur.

Little Chevy, voc; Markus Werner, g; Christoph Schwaniger, p; Rainer Schudel, b; Andy Lang, dr

HITCHHIKERS QUARTET

Jeudi 20h00 Jardins du Temple

Cet ensemble a été fondé en 2015 par quatre jeunes musiciens de la région lémanique issus d’horizons musicaux aussi différents que le classique, le rock, ou le metal, qui se sont réunis autour de leur passion commune pour le Jazz. Depuis trois ans le groupe participe au projet « Jouez, je suis à vous », événement international initié par l’artiste anglais Luke Jerram. L’été 2018 a fêté la sortie d’un premier album « After You’ve Gone ». Du New-Orleans au Hard-bop, en passant par le Cool ou même l’Ethno Jazz, leur répertoire navigue entre compositions personnelles et standards. La venue à Estavayer de ce quartet prometteur, sera pour nous l’occasion de découvrir un régional de l’étape : Gabriel Cotting, jeune artiste staviacois aussi talentueux que discret.

Laure Mili, tp ; Iggy Del Boca, p; Saadia Tahir, b; Gabriel Cotting, dr.

SAN BIG BAND

Jeudi 21h30 Jardins du Temple
Vendredi
21h30 Jardins du Temple
Samedi
20h00 Jardins du Temple

Grand chambardement cette année ! Le SAN Big Band déménage et prend possession d’un nouveau lieu de concerts situé dans les Jardins du Temple. Une innovation qui, à n’en pas douter, va redonner à la scène tremplin dédiée aux jeunes talents et découvertes une nouvelle orientation bienvenue, dans un cadre bucolique à découvrir. L’occasion également de retrouver la grande formation régionale avec des registres renforcés, un nouveau directeur et un répertoire tout beau tout neuf.

L’ODYSSEE DE YUNA
Concert dessiné par Yumi Duo & Seb Brunel – Spectacle dès 5 ans

Vendredi 19h00 Salle Artichoke

« Perdue aux confins d’un vaste désert, une jeune fille prénommée Yuna se souvient de son voyage dans des terres mystérieuses…. »

Yumi Duo et Seb Brunel entraînent leur public dans une aventure fantastique, où musique et peinture se rencontrent pour faire voyager toute la famille dans un périple entre rêve et réalité. La mystérieuse Yuna traverse déserts, villages et forêts, à la rencontre de personnages et animaux imaginaires. Au gré de ses déplacements, les mélodies forment des arabesques d’encre, les éclaboussures deviennent folie percussive. Des paysages oniriques ou des créatures hybrides apparaissent sous les pinceaux de Seb Brunel, répondant aux improvisations subtiles de Yumi Duo. Une expérience sensorielle originale pour découvrir les passerelles entre expressions musicales et picturales.

Sébastien Brunel, pinceaux et crayons ; Tanguy Gallavardin, clarinette et claviers ; Antoine Noyer, mélodica et looper

WOODI

Vendredi 20h00 Jardins du Temple

Fusion, Soul ou Hip-Hop, en passant par Jazz, Slam ou encore R’n’B, les références multiples revendiquées par le duo Woodi sont quasiment sans limite. Cette débauche d’influences dévoile au final une musique à la fois intime et sensible, forte et frontale. Les textes invitent au regard intérieur, alors que les atmosphères sonores nous emmènent au cœur d’un environnement hybride calé entre rétro vintage et modernisme fulgurant. Depuis 2018, Margie Clément au micro et Daniel Hernandez aux claviers présentent leur univers et leurs compositions au sein d’un projet dans lequel leurs expériences et influences musicales ne font qu’un. A découvrir dans le cadre de la scène tremplin.

JAZZ-13 dir: VERONIQUE PILLER

Samedi 18h30 Jardins du Temple

Que serait Swing In The Wind, sans le JAZZ-13 ? Probablement incomplet, tant cet ensemble, admirablement dirigé par Véronique Piller est en parfaite adéquation avec ligne musicale du festival. Chaque année depuis bientôt 10 ans, ces nombreux enfants et ados qui ont entre 6 et 16 ans viennent souffler leur candeur musicale sur les arrangements délicatement écrits pour eux par Véronique. Cette année, Jazz-13 collabore avec le chœur d’enfants Les Marmousets. Un programme inédit avec beaucoup de chansons et de belles voix en perspective.

ORCHESTRE DES JEUNES JAZZISTES DE FRIBOURG

Samedi 20h00 Jardins du Temple

Initié et dirigé par l’excellent saxophoniste Gerry Lopez, cet ensemble de 17 musiciens réunit la nouvelle génération des musiciens de Jazz de la région fribourgeoise. Ce projet se présente comme un laboratoire qui permet aux talents émergents et intéressés par les musiques actuelles de pouvoir jouer dans une grande formation en se familiarisant au jeu collectif. Le bagage musical exceptionnel de Gerry Lopez, mexicain d’origine et fribourgeois d’adoption, offre la possibilité à ces jeunes de se perfectionner et s’épanouir dans le registre de l’improvisation. Offrir une plateforme aux jeunes musiciens tournés vers les musiques improvisées a toujours été une priorité pour Swing In The Wind. Nul doute que le public appréciera la fraîcheur de ces jeunes jazzistes.

Gerry Lopez, sax, dir. ar ; Larissa Murangira, voc ; Antoine Pittet, tp ; Kevin Payet, tp ; Bodo Maier, tp ; Ben Asler, tp ; Jasmine Papaux, tb ; Michele Campo, tb ; Victor Decamp, tb ; Laurier, sax ; Thierry Marro, sax ten ; Paul Bourgarel, sax ten ; Maëlle Corajoud, sax ten ; Lisa Martinez, sax bar ; Manon Mullener, p ; Emilio Giovanoli, b ; Lucien Mullener, dr.  

THE BOTTOM DRAWERS

Samedi 17h00 La Parade

On peut jouer dans une harmonie ou une fanfare locale et se sentir pousser les ailes du Jazz à la première occasion. Pari gagné pour cette équipe de joyeux drilles qui, pour la deuxième année participent à la belle réussite de la grande Parade du samedi 20 juillet. Un grand coup de chapeau à ces brillants et audacieux locaux de l’étape, issus de la « Persévérance », qui savent faire sonner leurs binious dans la pure tradition des Marching Bands de la Nouvelle-Orléans. Puissent leur enthousiasme et leur plaisir de jouer communicatif faire des émules auprès de celles et ceusses qui hésitent encore à participer à ce joyeux carnaval estival !

Théo Gaillet, tb; Bertrand Roll, tp; Jean-Luc Bloechlé, ten.sax ; Christophe Lambert, alt.sax ; Laurent Gobet, sou ; Valentin Ansermot, perc ; Damien Marmy, perc.